Comment négocier au mieux son augmentation pour l'année prochaine

En période d’entretien annuel avec sa hiérarchie ou son DRH, il est opportun de tenter d’obtenir une augmentation pour bien commencer 2007. Deux arguments à exploiter : le regain d’activités sur le marché informatique et son attachement à l’entreprise, paradoxalement fragilisé en période de recrutement.

Certains profils s’arrachent et la guerre est déclarée entre SSII, usant de mille stratagèmes pour convaincre des spécialistes en Java-J2EE ou DotNet de rejoindre leurs rangs. Autres protagonistes dans cette quête des talents : leurs clients veulent s’adjoindre leurs services après les avoir testés en régie.

Pour ces chanceux qui surfent sur l’envolée de l’informatique, il ne faut pas hésiter à mettre la barre haut et indiquer les propositions faites par la concurrence pour obtenir une augmentation. Et même si l’informaticien vient de rejoindre l’entreprise avec une plus-value sur son salaire antérieur, il peut négocier d’autres avantages qui existent dans la même entreprise ou ailleurs.

Insister sur son investissement personnel et professionnel

Que l’on soit recherché ou non, deux arguments majeurs sont à exploiter : si l’entreprise est en phase de recrutement, cela prouve que nombre de contrats sont signés et que des sommes conséquentes vont être mises à disposition des RH pour convaincre les nouveaux collaborateurs. Et si elle communique sur un CA en augmentation régulière, la récompense de ceux qui y ont contribué doit être une donnée à négocier dans une perspective d’augmentation. Contrairement à ce qu’on pourrait imaginer, en période de recrutement, les entreprises sont fragilisées. Les RH craignent en effet des défections de la part des personnes en poste alors qu’elles veulent élargir l’équipe.

Pour les cadres qui ne souhaitent pas bouger, les aspects « valeur sûre » et « fidélité » à l’entreprise sont des cartes à jouer : n’hésitez pas à parler de votre investissement personnel et professionnel, à l’aide d’un powerpoint bien préparé pour montrer votre engagement et votre valeur. Rappelez les formations que vous avez effectuées, donnez des exemples de votre potentiel dans un ou plusieurs domaines technologiques... L’acquisition de nouvelles compétences est également un plus à ne pas négliger.

Autre possibilité : préparer l’entretien annuel en soumettant des idées novatrices.

Etre « force de proposition » apparaît dans de nombreuses annonces. S’en souvenir et exploiter l’argument lorsqu’on est cadre en poste est un moyen de se distinguer et d’obtenir une valorisation à court ou moyen terme. Si vous êtes à court d’idées, pensez à consulter les newsletters ou les articles des dirigeants qui, bien souvent, y dévoilent leur stratégie. Le type de postes ouverts lorsque l’entreprise recrute est également un moyen de deviner comment évoluer efficacement. Enfin, le renseignement reste le meilleur moyen pour savoir ce que l’on peut obtenir. En se motivant pour la négociation !

Mis en ligne le 25 Novembre 2008

lesjeudis.com