Epargnée par le "Printemps arabe", la destination Maroc se hisse au top 10 mondial.

La destination Maroc revient en force dans le classement des guides touristiques internationaux, épargnée par l'instabilité politique sur fond de violence armée qui caractérise actuellement la région Mena (Moyen Orient, Afrique du Nord).


Dans le nouveau classement été 2014, effectué par le guide Routard.com, le Maroc est classé 8eme meilleure destination touristique mondiale, surclassé par la Thaïlande, la France, la Grèce ou l'Italie et les Etats-Unis. Mais mieux que Bali (Indonésie, 9e) et la Croatie (10é). L'équipe de Routard.com a réalisé son classement, juste avant le début des grands départs en vacances, selon un décompte des pages visitées sur son site de mars à fin mai, toutes rubriques confondues (guide, magazine et pages communautaires).

Si la Thaïlande est la première destination consultée sur le site de Routard.com, le Maroc vient en 8e position avec 937.000 pages consultées (1,22 million pour la ville de New York, 4é place), contre 1,359 millions de pages vues. ''Après un passage à vide dans la foulée du printemps arabe (qui, rappelons-le, n’a pas touché le pays), la destination retrouve des couleurs'', souligne le site. De plus, le Royaume a énormément investi dans les infrastructures hôtelières haut de gamme, et les grandes stations balnéaires suréquipées, comme le nouveau projet en cours de réalisation de Casablanca Marina, ''Wessal Casablanca-Port''.

Embellie en vue
Une embellie qui s'annonce et que confirment les quelques 10 millions de touristes recensées en 2013. Dans le dernier classement du Forum économique mondial, le Maroc avait gagné 7 places en matière d'attractivité et de compétitivité touristique, avec une 71e position au niveau mondial et la 9e dans la région Mena.
Le pic des flux touristiques s'est accompagné d'une augmentation de 2,2% des recettes du pays, tirées par le secteur. Visiblement satisfait que l'instabilité politique dans la région MENA ait profité à la relance du secteur, Lahcen Haddad, ministre marocain du tourisme, estime que ''le Maroc pourra réaliser davantage de bons résultats vu que les prévisions mondiales tablent sur une croissance de 4% de la demande touristique internationale en 2014 ».

Clients satisfaits
Une enquête de satisfaction-client, menée par l’Observatoire du Tourisme au titre de l’année 2013 a révélé que 70 % des touristes étrangers interrogés ont déclaré être très satisfaits ou satisfaits de leur expérience au Maroc. Le secteur du tourisme a, en 2013, représenté 8,6 % du Produit intérieur brut (PIB) marocain à 9,5 milliards de dollars (77,13 milliards de dirhams) et devrait baisser légèrement en 2014 à 8,1 %, selon le rapport du Conseil mondial du voyage et du tourisme pour 2014.
L'effectif employé dans le secteur est de 814.000 personnes en 2013, soit 7,6 % de l’emploi total du Maroc.



Maghrebemergent.com


Publié le 8 juin 2014.

Mis en ligne le 9 juin 2014.