Comment se vendre sur son CV quand on est jeune et sans expérience?

Quand on est encore étudiant et avec peu d'emplois derrière soi, dur de rédiger un CV béton. Comment se mettre en valeur malgré tout? Notre expert vous livre ses recommandations...

Comme chaque semaine, Gilles Payet, coach emploi sur Questions d'emploi et Mon coaching emploi, répond aux questions des internautes de 20 Minutes. 

Dimension: Comment faire un CV à peu près crédible quand on est un jeune encore à l'école et qu'on veut trouver du boulot pour l'été par exemple, ou pour des stages?

Bonjour,

Principe de réalité: puisque vous n’avez pas d’expérience pro pour appuyer votre démarche, appuyez-la sur vos compétences naturelles, vos qualités mais ausis et surtout sur un projet. Que pouvez-vous faire concrètement pour la personne à qui vous vous adressez?

Votre démarche:


- Faire ce triple travail d’identification de vos qualités, connaissances et compétences

- Identifier des stages, métiers, secteurs qui vous plaisent a priori et pour lesquels vos compétences sont adaptées

- Construire un discours personnalisé (ne faites pas de copier-coller) sur ce que vous pourriez apporter concrètement à votre contact

Noelle: Le CV, qu'en penser? Ma fille de 16 ans quitte l'école pour chercher un apprentissage, elle se présente chez un employeur potentiel qui lui demande son CV. Ma fille lui a répondu qu’elle n’en a pas. Cette personne lui a demandé de revenir avec un CV. A sa place j'en aurais profité pour lui demander pourquoi postuler pour cet emploi, est-ce que les horaires ne te font pas peur, etc. Une personne qui a du bagout vous vendra un château en Espagne. Une personne qui a des doigts d''or vous fera une maison avec quatre bout de bois.

Bonjour,

Vous avez évidemment raison sur le questionnement actif que cet employeur aurait dû mener en présence de votre fille. C’est du bon sens. Comme il est de bons sens de laisser de côté une critique justifiée pour vous concentrer sur ce que j’appelle les règles du jeu (ici de fournir un CV).

Je vous invite à ce sujet, par souci d’efficacité personnelle, de toujours respecter les conditions initiales - et seulement après (ou en parallèle de cette action « contrainte ») de proposer une solution différente (ou complémentaire).

A titre d’exemple, et pour reprendre la situation précise de votre fille, ce qu’il est/était possible de faire ou de dire :

Temps de réponse n° 1: «C’est noté, merci beaucoup pour cette information importante. Je vous enverrai donc ce CV dès cet après-midi.»

Temps de réponse n° 2: «Auriez-vous cependant juste 30 secondes pour que je vous explique pourquoi ma candidature serait très intéressante pour vous ?»

Ou

«Auriez-vous la gentillesse de m’accorder 30 secondes – pas plus – pour que je vous expose tout ce que je pourrai accomplir comme tâche en tant qu’apprenti chez xxx (nom de la société)?»

Ou encore

«Je postulais en particulier chez xxx car j’avais noté que dans les produits que vous commercialisez il y avait xxx et il se trouve que je connais xxx que je sais particulièrement bien faire xxx»

Et même si la personne vous répond «Non je n’ai vraiment pas le temps», vous avez quand même marqué des points car vous avez donné du relief à votre candidature. Premier contact au cours duquel vous avez pu offrir un premier niveau d’implication, de pertinence, d’intelligence par rapport à votre démarche. La réception du CV dans l’après-midi sera regardée avec plus d’attention que si vous étiez restée simplement sur un niveau de réponse sans échange.

L’expliquer à votre fille lui permettra d’être (même si l’exercice est difficile bien sûr) peut-être plus à l’aise la prochaine fois?

Je lui souhaite bon courage dans ses démarches. N’hésitez pas à revenir vers moi en cas de besoin.

Gilles Payet.


20minutes.fr

Mis en ligne le 28 août 2014.