Avez-vous besoin d’un coach professionnel?

Une carrière ne se bâtit pas au hasard. Les opportunités se créent, les talents se développent. Parfois, on a besoin d’un coup de pouce extérieur pour nous aider à mettre les choses en perspective et se frayer un chemin dans la vie.

Marc Dumaine a fondé Asana Coaching il y a trois ans. Détenteur d’un MBA en stratégie d’affaires, il a notamment œuvré comme consultant stratégiste pour le cirque du soleil avant de se spécialiser dans le domaine de l’intelligence émotionnelle. Son but : contribuer à exploiter le plein potentiel de l’individu. Entretien avec un passionné.

Pourquoi le coaching d’affaires?

Qu’est-ce qui fait que certaines personnes réussissent dans la vie, alors que d’autres sont voués à l’échec? Pour moi, c’est une question d’outils en savoir-être. À l’école, on ne nous apprend pas les choses essentielles : Faire face à l’échec, développer un plan de vie, exploiter ses passions. On évolue dans une société de performance, mais on en arrive souvent à réaliser que nous ne sommes pas satisfaits. Cela mène au burnout, à la faillite, au stress…

Plus spécifiquement, le coach peut aider les gens dans une multitude de domaines liés au monde de l’emploi : Se préparer aux entretiens d’embauche, gérer des conflits, développer son leadership, se fixer des objectif, éliminer des blocages, gérer le stress, etc.

À qui ça s’adresse?
Selon moi, tout le monde devrait avoir un bon coach! Je souhaiterais que le coaching d’affaires se démocratise : ça devrait aller de soi, comme pour les athlètes. Alexandre Despatie avait beau savoir plonger, il n’aurait jamais remporté l’or sans un bon coach ! Le coaching s’adresse tant aux gens en processus de recherche d’emploi qu’aux vendeurs, superviseurs, dirigeants ou travailleurs autonomes par exemple.

Concrètement, comment ça fonctionne?
Avant, assurez-vous de la compétence et de la formation de votre coach. Certains s’improvisent coaches professionnels! Pour ce qui est des rencontres, elles sont fixées entre les deux intéressés. Il s’agit de rencontres hebdomadaires. Le coach est axé sur la recherche de solutions concrètes, il ne vous fera pas parler de vos problèmes pendant deux mois. Il ne faut pas attendre que ça aille mal pour se tourner vers un coach d’affaires! Fait à noter : parfois, ces services peuvent être remboursés par vos assurances privées. À vérifier!

Quel conseil voudriez-vous transmettre?
Le meilleur conseil que je pourrais donner, c’est d’être authentique. Présentement, dans le marché actuel, on retrouve de moins en moins cette caractéristique. On veut rentrer dans le moule, être dans le politically correct. Or, ceux qui ressortent du lot sont les plus authentiques. Plus on est heureux, plus on a du succès!


Takwa Souissi.

Workopolis.com

Publié le 05 février 2015.

Mis en ligne le 10 février 2015.