Le japonais Mitsui va s’implanter en Côte d’Ivoire

La maison de négoce Mitsui & Co. prévoit l'ouverture d'un bureau de représentation à Abidjan avant la fin de l'année. Le groupe nippon compte se positionner sur plusieurs projets dans les infrastructures.

La compagnie japonaise Mitsui & Co. prévoit de s’implanter à Abidjan, la capitale économique ‎ivoirienne avant la fin de l’année. Hironobu Ishikawa, le directeur général de la maison de négoce japonaise chargé de l’Europe, du Moyen Orient et de l’Afrique, a été reçu ce mardi 4 août par le Premier ministre Daniel Kablan Duncan pour évoquer des projets dans le domaine des infrastructures, de l’agriculture, de l’énergie et du transport en Côte d’Ivoire.

Négociations

Mitsui & Co. qui dispose déjà de représentations à Accra, Casablanca, Nairobi, Maputo et Johannesburg, avait en mars dernier fait une offre aux autorités ivoiriennes pour la construction de deux centrales thermiques de production d’une capacité individuelle de 1 000 megawatts dans la région de San Pedro. Selon Hironobu Ishikawa, Mitsui Co & LTD espère entrer en négociations exclusives sur ces projets avec les autorités ivoiriennes. « Nous sommes également intéressés par l’exploitation portuaire et le Port de San Pedro nous intéresse. Nous négocierions de tous ces points avec le gouvernement. Nous sommes prêts à aller au-delà de 3 milliards de dollars d’investissements au cours des dix prochaines années » a-t-il confié à Jeune Afrique.

Le conglomérat japonais Mitsui Group, auquel est lié Mitsui Co., est déjà présent dans l’offshore ivoirien via sa filiale Mitsui Ocean Development & Engineering Co., Ltd (MODEC) active dans le développement du champ pétrolier et gazier Baobab. Les japonais s’intéressent aussi à l’extension du gazoduc ouest-africain jusqu’à Abidjan.

www.jeuneafrique.com