Les facteurs de motivation des marocains au travail

ReKrute.com_facteurs_de_motivation_des_marocains

  • L’évolution de carrière et le développement des compétences au cœur des préoccupations des marocains
  • Les marocains préoccupés par leur avenir : une recherche de sécurité d’emploi et des avantages sociaux en augmentation
  • Les attentes en 4 ans plus proches des facteurs de motivation au travail européens

 

Deux leaders internationaux s’associent cette année encore au portail emploi leader de chaque pays pour réaliser une enquête d’envergure internationale. Pour la 4ème fois consécutive, BCG et The Network se joignent à ReKrute pour la Global Talent Survey, la plus grande enquête au monde sur la mobilité internationale et le comportement des travailleurs. Cette deuxième partie du rapport constitue une opportunité unique pour les entreprises marocaines car il relate les facteurs de motivation des marocains au travail et leurs besoins actuels.

Cette enquête a porté sur plus de 360 000 personnes réparties dans 198 pays, dont 6 721 marocains.

Les priorités des marocains au travail sont principalement liées aux missions du poste

Ce qui motive avant tout les marocains au travail, et les aide à devenir plus performants,  c’est le développement de leurs compétences. C’est un enjeu important pour les actifs marocains car ils souhaitent élargir leur champ d’opportunités. Ensuite viennent les opportunités de carrière offertes par le poste. De manière générale, les salariés au Maroc ont pour principale préoccupation l’élaboration d’un plan de carrière réussi et l’atteinte de leurs objectifs professionnels. Ils privilégient donc ces aspects ayant directement attrait au poste, aux autres facteurs qui dépendent de la culture d’entreprise, de son image employeur ou de sa santé financière.

En effet, les facteurs de motivation dépendant de la culture d’entreprise viennent au second plan pour les marocains : sécurité de l’emploi, bonnes relations avec le management/les collègues,…etc. Ils sont plus préoccupés par le poste en soi et les missions qui lui incombent, que par l’entreprise et son environnement.

Les facteurs de motivation au Maroc vs à l’internationale

Sur le plan international et contrairement au Maroc, la priorité est donnée à la culture d’entreprise : les actifs sont tout d’abord intéressés par les relations avec les collègues, l’équilibre vie pro/vie perso et les relations avec le management. Les missions du poste et l’image employeur viennent en seconde position. La rémunération et les indemnités financières se retrouvent en dernière position aussi bien au niveau du Maroc qu’au niveau international : le package salarial n’est pas la priorité des jeunes cadres aujourd’hui. Pour les marocains, leur motivation première n’est pas pécuniaire : la rémunération ne figure pas dans le Top 10. Les avantages sociaux quant à eux figurent dans le classement cette année (10ème place), alors qu’ils sont en 23ème place au niveau mondial. Les marocains accordent une grande importance à la couverture sociale et en font même un critère de choix. A cela s’ajoute la sécurité de l’emploi, en 3ème place dans le classement. Ces 2 points nous permettent d’émettre un constat : les marocains aujourd’hui sont préoccupés par leur avenir et tiennent à travailler dans une entreprise pérenne qui leur offre une situation stable et favorable. En 2015 et suite à l’enquête ReKrute ‘Les facteurs de motivation des marocains’’, les avantages sociaux représentaient le premier facteur de motivation des marocains. Il y a eu une réelle évolution des mentalités en 3 ans étant donné que ce facteur a cédé sa première place au développement des compétences. Mais la couverture sociale n’en est pas moins importante. A noter aussi que la rémunération était le 8ème facteur de motivation en 2014 (Global Talent Survey 2014), et qu’aujourd’hui elle ne fait même pas partie du Top 10. Au niveau international, la rémunération occupe la 8ème place, mais les avantages sociaux se retrouvent à la 23ème position : les salariés du monde ne sont pas vraiment préoccupés par les avantages sociaux offerts par l’entreprise.

Autre fait marquant, l’équilibre vie pro/vie perso ne figure pas dans les 10 premiers facteurs de motivation des marocains, alors qu’il constitue le 2ème facteur de motivation au niveau international. Les salariés marocains sont de vrais travailleurs qui font passer leur carrière et le développement de leurs compétences en premier, au détriment d’un équilibre vie pro/vie perso quelques fois.

Force est de constater que les motivations des marocains se rapprochent de plus en plus du modèle européen. Ces derniers tendent à satisfaire des besoins qui se rapprochent du haut de la pyramide de Maslow.

Les acteurs de l’enquête :

- ReKrute.com est le leader de la gestion digitale des ressources humaines sur le Maghreb et l’Afrique Francophone. Avec 268 cadres recrutés par jour et 96% des clients satisfaits, il accompagne les organisations et les individus par la mise à disposition de solutions technologiques innovantes et à forte valeur ajoutée, pour développer leur capital humain. ReKrute est certifié ISO 9001 v2015, ISO 26000 depuis 2010, et détient le label RSE de la CGEM. ReKrute est le membre représentant exclusif du Network au Maroc.

- Le BCG (The Boston Consulting Group) est un cabinet international de conseil en management et le leader mondial du conseil en stratégie d'entreprise. Nous travaillons avec des clients de tous les secteurs partout dans le monde pour identifier ensemble les meilleures opportunités, les aider à affronter leurs défis et faire évoluer leurs activités. Fondé en 1963, le BCG est une entreprise privée présente dans 50 pays avec 90 bureaux.

-The Network est une alliance mondiale de plus de 50 portails emploi leader dans leur pays, engagés à trouver les meilleurs talents dans plus de 130 pays. Fondé en 2002, The Network est devenu le leader mondial du recrutement en ligne, au service de plus de 2 000 entreprises mondiales.

Retrouvez la présentation complète de l'enquête "Global Talent Survey"