9 marocains sur 10 prêts à s’expatrier !

ReKrute.com_9_marocains_sur_10_prets_a_s'expatrier_

L’exode des talents marocains est devenu un phénomène courant ces dernières années. Cela peut-être temporaire et même définitif dans certains cas. Pour comprendre ce qui motive les talents marocains à s’installer à l’étranger, nous avons réalisé une enquête sur une population de plus de 1880 personnes, habitant au Maroc ou à l’étranger.

1- Les marocains diplômés souhaitent-ils s’installer à l’étranger ?

91% des marocains seraient prêts à quitter le Maroc et à s’installer à l’étranger. Il semblerait que les entreprises marocaines n’engagent pas les efforts nécessaires pour retenir et fidéliser les talents marocains.

2- Pour quelles raisons ces diplômés veulent-ils s’expatrier ?

De manière générale, les marocains sont tentés par le travail à l’étranger principalement pour se garantir une meilleure qualité de vie, une meilleure évolution de carrière et un meilleur environnement de travail. Plus précisément, pour les moins de 35 ans, l’évolution de carrière passe avant tout, elle figure en 1ère position (66%), suivie de la qualité de vie (56%) et de l’environnement de travail. La réussite professionnelle de ces jeunes actifs est leur priorité, contrairement aux profils plus expérimenté et séniors.
Plus ils avancent dans l’âge plus la raison ‘’qualité de vie’’ prend de l’importance aux yeux des marocains. La carrière se retrouve alors bien derrière. Les MRE se sont installés à l’étranger surtout pour avoir une meilleure évolution de carrière, de meilleures opportunités de travail et un salaire plus attractif. Il y a donc un écart entre la perception des marocains installés au Maroc et celle des marocains de l’étranger.

3- Où iraient-ils ?


Plus du tiers des marocains seraient intéressés par une vie au Canada. Sans grande surprise, 37% des marocains iraient au Canada s’ils avaient le choix. Le Canada est toujours dans le top 3 des pays les plus attractifs dans les classements mondiaux, il se démarque d’ailleurs des autres pays comme la France, qui a perdu en attractivité ces dernières années et se retrouve en 2ème place. 

Découvrez l’enquête réalisée par Rekrute.com sur la migration des talents

L'équipe ReKrute