Quels sont les profils les plus recherchés en 2018 ?

rekrute.com_Quels_sont_les_profils_les_plus_recherchés_en_2018

Chaque année, ReKrute.com, le portail de l’emploi au Maroc, leader sur la cible des cadres et professions intermédiaires, réalise une analyse sur la base des offres d’emploi postées sur le site durant l’année. Les « Tendances RH » mettent en exergue les profils les plus demandés par les entreprises marocaines sur l’année en cours, et donc ici en 2018. 

Pour ce faire, www.ReKrute.com se base sur des indicateurs tels que les formations, les fonctions et les niveaux d’expérience les plus populaires, ainsi que les secteurs qui recrutent le plus pour dresser un portrait des grandes tendances.

Pour affiner son analyse, ReKrute.com se focalise sur 2 catégories de formations : les tendances pour les profils Bac+3 et moins, et les tendances pour les profils Bac+4 et plus. Ces résultats étant toujours comparés aux années précédentes.

Voici donc les tendances du marché de l’emploi pour l’année 2018.

 

De manière générale :

99 832 postes ouverts soit une baisse de 17% par rapport à 2017 (tous profils confondus).

Cette baisse concerne spécifiquement les Bac+3 et moins (-33%), car il y a une augmentation remarquable de la demande des Bac+4 et plus (+43%).

Ceci est la preuve que le marché se professionnalise et investit plus dans la qualité en visant des profils mieux formés.

Néanmoins, cette baisse n’est en aucun cas alarmante… En 2018, le constat est sans appel : la chasse directe a triplé au détriment des annonces postées sur le site.

Toujours de manière globale (sur tous les profils), les recruteurs cherchent des profils de plus en plus expérimentés : la demande reste plus accrue sur ces profils que sur les juniors et débutants.

 

Analyse des 36 778 postes proposés pour les cadres Bac+4 et plus 

Les profils ayant entre 3 et 5 ans d’expérience sont toujours les plus demandés sur le marché : une augmentation de 3 points par rapport à 2017. Cela dit, une légère baisse est remarquée sur les profils moins expérimentés : -6 points sur les profils ayant entre 1 et 3 ans d’expérience.

La fonction informatique reste la plus demandée et a augmenté de 14 points. Cette fonction connait une évolution soutenue à travers les années. La demande d’informaticiens ne cesse de croitre à travers les années, en raison de la grande popularité des profils IT marocains auprès des entreprises à l’étranger. La demande de la fonction commerciale a quant à elle baissé de 5 points, mais reste tout de même en 2e position.

Le secteur informatique demeure le plus dynamique, et recrute le plus comme tous les ans. Cette année, il est suivi de près par le secteur de l’offshoring/nearshoring, qui a connu une augmentation remarquable de 14 points. L’offshoring est donc le 2e secteur le plus dynamique du marché marocain en 2018 (sur les profils Bac+4 et plus). Le secteur bancaire gagne 2 places et se retrouve en 3e position cette année (5e position en 2017).

 

Analyse des 63 054 postes proposés pour les cadres Bac+3 et moins 

Les profils débutants ont connu une grosse baisse de popularité : diminution de 32 points de la demande, au profit de profils plus expérimentés (+8 points sur les moins de 1 an d’expérience, et +15 points sur les 1 à 3 ans d’expérience.

Les métiers du call center occupent toujours la première place du classement des fonctions les plus demandées sur le marché. La fonction informatique a gagné 10 points cette année par rapport à 2017.

Le secteur des Call center est toujours celui qui recrute le plus de Bac+3 et moins en 2018, cela dit, il a régressé de 9 points par rapport à 2017. Le secteur informatique occupe toujours la 2e place et a gagné 12 points : ce secteur a été dynamique en matière de recrutements en 2018.

 

Retrouvez la présentation complète "Tendances RH 2018"