Ecrire un CV : les 10 commandements à respecter scrupuleusement

 

 

Il est temps de ressortir son vieux CV et de le remettre au gout du jour.
Avant de vous lancer dans les CV Vidéo, illustrés ou autres CV 3D, c’est dans nos bons vieux formats (doc, pdf… ) que le chercheur d’emploi cherchera à briller.
En 10 commandements, nous vous donne les clés pour réaliser un CV sans fausses notes.

Lire aussi : Oubliez le stress de l'entretien d'embauche, essayez ces 3 techniques

1. Tu hiérarchiseras tes rubriques
Loin d’être une liste de l’ensemble de votre parcours et de vos expériences, votre CV doit cibler vos qualifications et un poste précis. A moins d’être un profil surqualifié, le CV doit tenir sur une seule page. Le meilleur moyen de repondre à cette exigence est de structurer son CV en rubriques et sous rubriques. En plus de faciliter la lecture, la hiérarchisation des informations permet au recruteur de repérer plus facilement les points importants de votre parcours.


2. Tu faciliteras la lecture
Votre CV a de grandes chances de finir au milieu d’une grande pile de document. Le rendre lisible est le meilleur moyen de le différencier et d’accrocher le recruteur. Une mise en page aérée et sobre aide le lecteur à s’y retrouver. L’utilisation de marges de part et d’autre, de paragraphes courts (6 à 7 points max) améliore la première impression. Inutile d’en faire trop, la qualité prime toujours sur la quantité. Cet article de L'Express revient sur un autre défaut récurent : "Ecrire son nom en énorme, ça peut être mal perçu". 


3. Tu ne photocopieras pas ton CV
Par économie, nous avons tous pensé à photocopier notre CV. Grave erreur, ce sont les petits détails qui font la différence. La qualité d’impression des photocopieuses souffrent souvent d’imperfections. Les recruteurs peuvent être rebutés par un CV dénaturé de ses couleurs et prendre ce geste pour preuve de désinvolture.


4. Tu n'oublieras point de joindre tes coordonnées
Même si vos coordonnées sont présentes sur votre lettre de motivation, elles doivent aussi apparaitre sur le CV. Rater une offre intéressante pour de tels détails, ça serait dommage non ?


5. Tu choisiras bien tes mots…
La rédaction d’un CV se différencie aussi dans le choix des mots. Un travail de réflexion doit ponctuer votre CV. Evitez les répétitions, mais variez les verbes et phrases, la lecture n’en sera que plus facile et intéressante. Pas besoin d’en faire trop, utilisez un vocabulaire direct et percutant. Selon votre domaine de recherche, les fautes d’orthographe peuvent être très rédhibitoires, voire éliminatoires pour un recruteur.


6. … Tout comme ta photo
La photo sur un CV n’est plus obligatoire, malheureusement de nombreux recruteurs peinent à s’en passer. Pour les postes en contact avec la clientèle, l’absence d’une photographie est directement éliminatoire. Une photo d’identité avantageuse et en couleur peut conditionner la première impression du lecteur.


7. Honore ton recruteur
L’écriture d’un CV ne peut se dissocier du principal : Quel objectif professionnel ? Evitez les arguments flous, préférez les expériences claires qui permettront aux recruteurs de comprendre votre parcours. Se noyer dans les détails ou tenir un discours approximatif ne fera qu’agacer le lecteur. Seules les informations pertinentes qui répondent au profil demandé sont à mettre en avant. Gardez des munitions pour l’entretien !


8. Tu cibleras l’entreprise
La priorité de tout bon CV est de s’adapter à une offre précise. Un CV impersonnel « passe partout » ne vous aidera pas à séduire le recruteur. Dès la première seconde, l’employeur doit être capable de définir votre profil et s’il correspond au poste. Tel une ménagère qui choisit ses fruits et légumes, votre CV doit faire envie au lecteur. Vos atouts et votre savoir faire doivent lui sauter aux yeux. Qu’est ce qui vous rend indispensable ?


9. Tu ne mentiras point
La tentation est grande, mais le jeu n’en vaut pas la chandelle. Un recruteur s’en apercevra rapidement. Si ce n’est dès la lecture du CV, l’entretien aura fini de dévoiler votre mensonge. Loin d’être éliminatoires, ces parcours atypiques peuvent vous rendre unique. Certains choix professionnels peuvent faire la différence avec un autre candidat à la trajectoire plus « classique ».


10. Tu ne parleras point d'argent
On ne parle pas argent ici ! Il y a un temps pour tout. Ni votre rémunération actuelle, ni vos prétentions salariales ne doivent apparaitre sur votre CV. Dans certains cas, un employeur peut vous les réclamer, mais elles ne seront à préciser que dans votre lettre de motivation. Ces questions mercantiles sont plus à propos à une autre étape de la recherche d’emploi : l’entretien.


Jobintree.com