Mentir sur son CV...? Mauvaise idée !

ReKrute.com_Mentir_sur_son_CV_Mauvaise_idée

 

Oui, la tentation est grande à transformer un stage en CDD, à s’offrir en quelques mots des diplômes supplémentaires ou à s’inventer une expérience fantastique en entreprise…Mais l’idée est aussi délicieuse que dangereuse.

On peut découvrir le mensonge pendant le recrutement :


S’il est aisé d’exagérer ou de mentir sur le papier, il est moins évident de ne pas se contredire à l’oral, de ne pas faire de lapsus qui trahissent. Certains recruteurs croisent volontairement les questions afin de repérer les incohérences, les contradictions et/ou les omissions. Sachez, également, que bien souvent, les informations avancées par les candidats sont contrôlées par les entreprises. Il est même possible de faire appel à des entreprises spécialisées dans la vérification des données.
S’il n’est pas très heureux d’être pris en flagrant délit et parfaitement écarté du recrutement dont vous rêviez, il l’est encore moins de perdre toute forme de crédibilité auprès des entreprises de la ville, et ce durant une période illimitée. Les bruits vont vite. Les entreprises communiquent ce genre d’informations autour d’elles, et vous serez black listé avant même d’avoir bien réalisé votre erreur !

On peut découvrir le mensonge une fois recruté :


Ne pensez pas la partie jouée et gagnée si vous veniez à passer les mailles du processus de recrutement. Loin de là …
Si vous avez exagéré vos compétences et/ou expériences, vous devrez, dans les mois à venir, être à la hauteur de ce que vous avez « vendu » en entretien. La pression que vous allez donc subir au quotidien sera très importante. Si vous avez menti sur votre âge ou sur une information d’état civil, un papier administratif quelconque, demandé au pied levé, pourra vous confondre. Vous allez, également, communiquer quotidiennement avec vos collègues ; la vérité sur un mensonge donné peut vous échapper à n’importe quel instant.
Mentir au départ, c’est risquer d’évoluer dans une société, une épée de Damoclès pendue au-dessus de la tête. S’agissant d’épanouissement personnel, cela est loin d’être idéal.

Si le mensonge frôle l’escroquerie :


Vous risquez, pour certains métiers (comme avocat, expert-comptable …) d’être poursuivi en justice pour usage frauduleux d'un titre ou d'une fonction et de vous retrouver sans métier pour un bout de temps, au meilleur des cas ….
Pour information : Il est possible de faire certifier conformes vos diplômes et de valider votre CV mais cette démarche est, encore, extrêmement peu courante.



Découvrez nos conseils pour bien rédiger votre CV

L'équipe ReKrute