Le centre d’appel est-il un tremplin pour la carrière ?

rekrute.com_enquete_centre_dappel_est_il_un_tremplin_pour_la_carrière

 

Les centres d’appel représentent les plus gros pourvoyeurs d’emploi du marché marocain. En 2018, les acteurs de l’offshoring ont enregistré 71% des recrutements (Tendances RH 2018). Des milliers de marocains occupent aujourd’hui des postes au sein de ces entreprises. Nombre de jeunes actifs ont eu une expérience en centre d’appel à un moment de leur parcours professionnel. Mais le centre d'appel constitue-t-il un tremplin pour la carrière ?

ReKrute a mené une enquête auprès de plus de 1359 marocains travaillant ou ayant travaillé dans un centre d'appel, dans le but d'en savoir plus sur l'expérience que l'on peut acquérir en évoluant dans ce secteur.

Le centre d'appel est un environnement...

54% des répondants déclarent avoir réussi à décrocher leur nouvel emploi grâce à leur expérience passée en centre d’appel. Le centre d’appel étant un environnement apprenant, il permet aux salariés de maitriser des compétences clés qui leur sont nécessaires au développement de leur carrière. Seuls 46% des répondants estiment que leur expérience en centre d’appel ne les a pas forcément aidés dans l’obtention de leur nouveau poste.

Le centre d’appel étant l’un des plus gros pourvoyeurs d’emploi du pays et même du monde, il représente un booster de carrière : 35% des salariés déclarent que c’est un environnement riche en opportunités de carrière. Le centre d’appel est l’environnement idéal pour développer ses compétences et apprendre les codes du savoir-vivre en entreprise. Avec ses grandes équipes, ses objectifs et son rythme soutenu, c’est un environnement qui nécessite des qualités psychologiques et relationnelles, ainsi qu’une bonne résistance au stress.

Quels sont les points faibles de cette expérience ?

Le stress représente le principal fléau des centres d’appel (72% des répondants en souffrent). Dans tout métier ayant attrait au commercial, le stress se ressent. Il est lié à la réalisation des objectifs et représente une menace pour les salariés. Les centres d’appel aujourd’hui ne cessent d’engager les efforts nécessaires pour réduire le stress de leurs collaborateurs et leur permettre de travailler dans une atmosphère détendue (salles de repos, journées détente, salles de jeux,…).

Le rythme de travail est aussi un point faible des centres d’appel : les objectifs sont nombreux et l’activité est intense. Il faut avoir un mental d’acier pour mener à bien ses missions et s’organiser pour trouver la formule de travail idéale.  

La faible rémunération est en 3ème position. Le salaire est dans l’ensemble comme étant peu suffisant, par 35% des répondants. Cela dit, ‘’la rémunération attractive’’ est citée comme 4ème point positif préféré par les salariés en centre d’appel (41% des répondants). Les avis sont partagés.

 

Retrouvez la présentation détaillée des résultats de cette enquête "Centre d’appel : un tremplin pour la carrière ?".

 

L'équipe ReKrute